Este sitio Web utiliza cookies propias y de terceros con objeto de mejorar la experiencia de navegación. Si continúa navegando estará aceptando de forma expresa el uso de estas cookies. Puede obtener más información en nuestra página Uso de Cookies

SOPELA

L’EMPREINTE DE LA MÉTÉORITE

LÍMITE K/T À SOPELA

Il y a environ 66 millions d’années... une grande météorite de 10 km de diamètre vint s’abattre face à ce qui est aujourd’hui la péninsule du Yucatan (au Mexique). La terre fut recouverte de poussière et de cendres, empêchant la réalisation de la photosynthèse, d’où le refroidissement qui s’ensuivit sur une durée de plusieurs décennies. Cela provoqua l’extinction des trois quarts des espèces qui vivaient sur terre à l’époque, telles que les ammonites et les dinosaures.

Sopela, tel qu’on le connaît aujourd’hui, était alors recouvert par la mer. À mille mètres de profondeur environ, se déposaient petit à petit des restes d’organismes marins qui y vivaient, ainsi que, jusqu’à la poussière même qu’avait soulevée l’explosion de la météorite du Yucatan. Après des millions d’années, ces sédiments se transformèrent en roches qui émergèrent de la mer.

La limite K/T à Sopela, l’empreinte de la météorite

À proximité de la promenade de Sopela, entre les plages d’Arriatera et d’Atxabiribil, on peut trouver une fine couche de sédiments dont la formation eut lieu, justement, après l’impact de la météorite. On l’a appelée la limite K/Pg (Paléogène), connue auparavant sous le nom de limite K/T, puisqu’elle marque la limite entre deux des périodes qui partagent l’histoire de la terre : le Crétacé (le K provient de l’allemand Kreidezeit) et le Tertiaire.

Encore aujourd’hui, plusieurs équipes de l’Université du Pays Basque poursuivent leurs recherches sur les roches de Sopela.

SAVIEZ-VOUS que l’endroit où nous nous trouvons est appelé Arrigorri ? En basque, « harri » signifie « pierre » et « gorri », rouge, en référence à la couleur que le fer donne aux roches qui se trouvent devant vous : les marnes (violacées) et les calcaires (rosâtres et gris).